En 1979,  sur le conseil de son directeur spirituel l'abbé Jean Ravary, elle alla vivre dans la communauté Myriam Beth'léhem sur la côte nord où Sœur Jeanne Bizier discerna une vocation particulière.

 

En 1980, après avoir passé une année de formation spirituelle et communautaire, Danielle revient à Rosemère où elle entreprend une vie de prière intense. Elle consacra sa vie à Dieu et elle s'abandonna à sa sainte volonté.

Puis Danielle ressent un appel, celui de rassembler chez elle, des femmes blessées par l'échec conjugal. C'est ainsi qu'en 1981, elle ouvre son coeur, ses bras et sa maison aux personnes divorcées qui lui téléphonaient pour lui confier leurs souffrances.

 

Le premier rassemblement eut lieu le 9 octobre 1981. Elles étaient au nombre de douze, toutes jeunes et jolies cependant tellement découragées et tristes. Que de larmes Danielle a essuyées, que de coeurs meurtris elle a consolés.

 

C'est par la prière, le partage et l'amour fraternel que Jésus a guéri leur coeur et leur a redonné la joie et l'espérance. Petit à petit, elles ont perdu leurs peurs et leurs insécurités. Plus tard, des hommes se sont joints à la Famille pour y vivre le même idéal.

 

C'est ainsi qu'une toute petite famille spirituelle prenait forme à Rosemère avec l'accord de l'évêque du lieu, Monseigneur Charles Valois. 

La fondatrice

Solitude Myriam est une Famille spirituelle formée de laïcs consacrés. Elle a été fondée par une mère de famille, Mme Danielle Bourgeois. Danielle s'est mariée à l'âge de 18 ans. À l'âge de 24 ans, elle connut la douloureuse épreuve d'un divorce non désiré. Demeurée seule avec la totale responsabilité d'un petit garçon de dix-huit mois, elle connut le découragement, la tristesse, l'insécurité de même qu'une très grande déception.

En 1973, quand la mort frappe à sa porte, suite à une fausse couche, elle supplie Jésus de lui donner un délai de vie de cinq ans pour l’amour de ses deux fils de trois et sept ans. À sa sortie de l’hôpital, son médecin lui dira : « Tu es allée frapper à la porte de Saint-Pierre et tu en es revenue. »

En 1978, après de nombreux détours dans sa vie, le Christ, dans sa grande miséricorde, s'est révélé à elle d'une manière extraordinaire. Cette rencontre fut bouleversante pour elle et toute sa vie en a été transformée. Danielle vécut une grande conversion; le Christ est venu renverser ses valeurs et elle comprit alors le vrai sens de la vie chrétienne. Elle prit conscience qu'elle avait perdu son temps en futilités de toutes sortes.​

C'est cette même année, que Jean Ravary invita Danielle à témoigner dans la paroisse St-Fabien à Montréal où il était curé. Suite à ce témoignage, des personnes séparées, divorcées, brisées se sont mises à téléphoner Danielle. "Devant cette souffrance, je me sentais tellement démunie" dira-t-elle.  "Que puis-je faire sinon de les offrir au Seigneur? Je sentais le Seigneur me dire : "Offre-les!" Je priais pour elles". 

Français, English, Espana.

  Coordonnées

Mirabel             1 450 258-4200

Amos                1 819 732-3474

Victoriaville      1 819 758-5191

Foyer Central - Mirabel -

Mardi - Vendredi               08:00 - 20:00
Mardi                                  19:00 - 21:00
Samedi                               10:00 - 13:00

Dimanche & Lundi                    Fermé

© 2020 Famille Solitude Myriam. Tous droits réservés. Termes d'utilisation